L’expérience de Jay, étudiant américain.

September 15, 2019

Jay, 22 ans, commerce international et économie, États-Unis.

Jay a étudié à Bologne au second semestre de 2014 (août-décembre).

Pourquoi tu as choisi l'Italie comme destination ,et Bologne en particulier pour tes études à l'étranger?

J'ai choisi l'Italie pour mes études à l'étranger parce que je voulais être exposé à une culture européenne qui n'était pas anglophone. Mon université a offert un programme d'échange en Italie et j'ai tout de suite compris que c'était l'endroit où je voulais aller: ayant grandi dans un État où la communauté italienne était forte, j'avais déjà été exposée aux influences de la culture, de l'art, de la langue et de la cuisine italienne. J'ai appris que j'avais la possibilité d'étudier là-bas, c'était une opportunité trop importante pour être manquée. Je me suis retrouvé à Bologne parce que c'était la ville où mon école offrait le programme, mais après y être allé maintenant, je peux dire qu'il n'y a pas d'autre endroit où je recommanderais un étudiant international pour étudier.

Pourquoi tu as décidé de participer au projet Dinehome pendant tes études à Bologne?

Quand j'étais à Bologne, on m'a offert un endroit pour participer au projet Dinehome. J'étais inquiet de l'accepter ou non, car je ne parlais pas un mot d'italien dès mon arrivée en Italie. Ensuite, j'ai réalisé qu'il était simple pour moi, en tant qu'étudiant international, de trouver des moyens de m'isoler de la vraie culture du pays et de ses habitants, ce que je pensais regretter. J'ai donc décidé de participer au programme pour rencontrer et nouer des relations avec des personnes qui me laisseraient découvrir une autre facette del'Italie que je n'aurais pas trouvée dans un musée ou un bar. De plus, qui dirait non à la cuisine italienne?

 Après ta expérience, quelle est, à ton avis, la plus belle chose qu'un étudiant puisse recevoir de l'expérience Dinehome?

La meilleure chose qu'un étudiant puisse recevoir du programme Dinehome est l’occasion de faire connaissance et de nouer des relations avec quelqu'un qu’il ne connaîtrait pas autrement. Partager un repas avec quelqu'un et la manière dont il vous connecte quelque chose de spécial a quelque chose de spécial, peu importe votre origine ou la langue que vous parlez. C’est quelque chose que les Italiens comprennent bien. En participant au programme, j'ai pu acquérir une expérience dont je me souviendrai avec affection pour le reste de ma vie et j'ai appris plus que je ne pourrais jamais apprendre en classe.

Est-ce que tu voudrais de partager le moment le plus embarrassant avec nous?

Il n’est pas difficile de se souvenir du moment le plus embarrassant. Au cours d'un dîner, ma mère d'accueil a servi de délicieuses lasagnes. En tant qu'Américain je suis, j'ai essayé de manger autant que possible le plus rapidement possible. Pour tenter de charger ma fourchette plus qu'elle ne pouvait contenir, j'ai pris un morceau de pain de la table et commencé à empiler la lasagne. Immédiatement, ma mère d'accueil s'est levée et a commencé à me réprimander fort en italien. Ne sachant pas ce que’elle disait, j'ai tout laissé et levé les mains pour arrêter de faire ce que je faisais mal. Quand tout le monde a fini de rire, ils m'ont expliqué qu'il ne faut jamais manger un plat, surtout des lasagnes, avec du pain. Je ne l'ai plus jamais fait.

Quel a été le meilleur dîner et soirée avec ta famille d'accueil?

Le meilleur dîner avec ma famille d'accueil était sans aucun doute le moment où mes parents sont venus me rendre visite en Italie et ont été invités à dîner par la famille d'accueil.C'était génial de voir les deux familles se rencontrent et ma famille d'accueil etre extrêmement gentille avec mes parents, qui parlent encore moins l'italien que moi. Ce sera sans aucun doute l'un des plus beaux souvenirs de toute ma vie, et je pense ça c’est le meme aussi pour mes parents.